Florence : « Je dois m’accrocher »

Florence va déménager. A cause de loyers impayés, elle va être expulsée.  » Je ne voulais pas payer pour quelque chose qui ne marchait pas » dit-elle. Pas de chauffage et d’eau chaude « depuis trois semaines » . Une électricité vétuste. Des cafards. Au son des téléfilms de M6, elle cherche un logement sur Internet. Elle pense avoir un bon dossier. « Je viens de créer mon entreprise de nettoyage, ça peut marcher » . Dans le salon repeint en rouge, tous les meubles sont recouverts par une couverture. Seul le buffet où trônent sabres et katanas est visible. De toute façon, les volets sont fermés dans la journée. Florence vit avec son « mari » . Ils sont en instance de divorce, pourtant. Elle a trois enfants. Une fille et des jumeaux. Florence ne les voit pas aussi souvent qu’elle le souhaiterait. « Parfois, j’ai envie de tout laisser tomber. Mais je sais que je dois m’accrocher » , lâche-t-elle dans un sourire empli de tristesse.

Thomas MONNERAIS