Penda : « Je me suis arrangée avec la voisine »

Penda vit dans le bâtiment G depuis 2004. Avant, elle était en Afrique, « en Mauritanie ». Elle trouvait le salon trop grand. Alors, elle a posé une cloison afin de « créer une chambre pour les parents ». La cuisine aussi, Penda l’a complètement réaménagée. « J’adore cuisiner des plats de chez moi, du riz avec du poisson par exemple ». L’Afrique, le Mali son pays natal, imprègnent l’appartement. Statuettes et hippopotames en ébène sont exposés au-dessus de l’écran télé grand format. Elle a un grand fils, médecin en Afrique. « Il n’est jamais venu ». Une fille en « licence transport » à Brive-la-Gaillarde. Seul le petit dernier vit encore avec elle. Il l’inquiète. Penda a décidé de travailler de nuit pour mieux le surveiller, le jour, après l’école. « Je me suis arrangée avec la voisine. Ça nous évite des frais de garderie. »

Thomas MONNERAIS